« Urban Art³ » le projet culturel 2021 réalisé dans le cadre du Triangle régional de Weimar

Partagez :

 

Le Triangle de Weimar définit la coopération trilatérale entre la France, l’Allemagne et la Pologne, mise en place en 1991 pour favoriser la coopération européenne. Aujourd’hui encore, ces 3 pays marqué par leur héritage post-industriel travaillent ensemble, à travers le Triangle de Weimar, sur des initiatives de coopération culturelles telles que Kulturatrium qui consiste à favoriser les échanges artistiques et la création à travers des projets développés chaque années par l’une des 3 régions partenaires.

 

Cette année, une édition spéciale du projet Kulturatrium a été conçue dans le cadre de la célébration du 70e anniversaire de la création de la CECA (communauté européenne du charbon et de l’acier)*. Le projet est mené par la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et a été nommé « Urban Art³ ». A travers le Street art, la danse urbaine et le hip-hop, des artistes des Hauts-de-France, de la Silésie et de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie découvrent et utilisent le potentiel des bâtiments industriels abandonnés et de l’espace urbain dense.

 

L’association Pottporus d’Herne (Allemagne) a réuni des artistes urbains des trois régions du triangle régional de Weimar dans le cadre du projet « Urban Art³ » et les fait communiquer les uns avec les autres. Ainsi, le hip-hop du groupe Pokahontaz de Zabrze (Pologne) côtoie le rap 2Seiten issu de Dorsten (Allemagne) et le beatbox du duo PLDG originaires de Hauts-de-France (France), l’art du pochoir du street-artiste Bilel et de Amose issus de Lille (France) rencontre le graffiti de Dortmund (Allemagne)…

 

La restitution de ces échanges artistiques sera dévoilée le 18 avril 2021 à 17h à travers la diffusion d’un film/documentaire d’une heure produit par Antonio Milanese et d’un clip de rap trilingue « CHARBONNER (Malochen) » sur le site www.pottporus.de

 

*CECA (communauté européenne du charbon et de l’acier) : Le traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) a été signé le 18 avril 1951 à Paris. 6 pays (France, République fédérale d’Allemagne, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas et Italie) ont collaboré pour favoriser les échanges de matières premières nécessaires à la sidérurgie afin d’accélérer la dynamique économique d’après-guerre. L’objectif était de doter l’Europe d’une capacité de production autonome. Ce traité a expiré le 23 juillet 2002, devenu obsolète après la fusion des organes exécutifs et législatifs au sein de la Communauté européenne.
Publié le 16 avril 2021