Accueil > Connaître > Un paysage culturel > Un paysage culturel, évolutif et vivant

Un paysage culturel, évolutif et vivant

Partagez :
éclairage

Le Bassin minier est un paysage industriel témoignant de la façon dont l’homme a façonné son environnement en exploitant une ressource naturelle, le charbon. C’est en ce sens, qu’il est « culturel » selon la catégorie en vigueur au Comité du patrimoine mondial. Mais il est également « évolutif » et « vivant ». « Evolutif », car c’est par étapes successives que tous les éléments nécessaires à l’exploitation (fosses, terrils, canaux, cités…) sont venus bouleverser une terre jusque-là rurale et agricole. « Vivant », car le Bassin minier est d’abord un territoire habité par 1,2 millions de personnes qui poursuit sa mutation. Si l’inscription au Patrimoine mondial entraîne des exigences de préservation du patrimoine, elle est aussi une étape décisive dans le renouveau de ce territoire.

< Retour à « Un paysage culturel »